Infos

Olivier Court Résidences

Investissement immobilier à Maurice : un marché sécurisé

Investissement immobilier à Maurice : Si Maurice est une destination qui fait rêver les investisseurs étrangers, c’est parce que son environnement y est parfaitement sécurisé. Les dispositifs gouvernementaux ont pour objectif affiché de rassurer les investisseurs potentiels et ça marche !

Les statistiques du Board of Investment (BoI) le prouvent :

Investissement immobilier à Maurice: Le bilan de l’investissement immobilier à Maurice est largement positif :  Les investissements directs étrangers (IDE) dans les projets IRS et RES ont été enregistrés ces dix dernières années pour un montant global supérieur au milliard d’euros. 969 villas et 997 unités résidentielles ont ainsi été vendues pour un montant total de 30 et 20 milliards de rupees respectivement.

Le marché des appartements à destination des étrangers

Afin d’encourager les étrangers à acheter un appartement, des solutions redoutablement efficaces ont été mises en place : d’après le Managing Director du BoI, Ken Poonoosamy, « les changements proposés au Non Citizens Property Act aident le pays à se positionner dans la même catégorie que des pays comme Singapour et Dubaï ».

Dans une interview à La Gazette, il confirme que « le marché est sous contrôle et que le pays n’est pas dans une situation de bulle, où les prix de l’immobilier augmentent rapidement et sans lien avec les fondamentaux économiques ».

« La croissance de notre économie, la diminution du taux de l’épargne et l’appétit grandissant des Mauriciens pour investir dans l’immobilier, conduisent à une hausse des demandes pour nos ressources terrestres. »

L’investissement immobilier à Maurice gagne du terrain incitant le gouvernement local à mettre en place des dispositifs encore plus novateurs, en l’occurrence les Smart cities, des villes nouvelles conçues pour satisfaire encore plus la clientèle étrangère.

Concept Smart City

Le Smart City Scheme est un projet « visant à relancer l’industrie de la construction et redynamiser l’économie, ainsi qu’attirer les investissements dans les différents secteurs concernés », a confié le Managing Director du BoI.

Grâce à ce programme, de nombreux projets de développement urbain voient le jour. Il aide à «booster les investissements dans la haute technologie et les infrastructures vertes».

Ce concept de ville intelligente « offre de multiples possibilités d’investissement attrayantes. Ainsi, il permet aux investisseurs et experts potentiels, d’apporter les dernières nouveautés en matière de savoir-faire disponible dans l’urbanisme et l’ingénierie », a-t-il conclu.

VEFA : une garantie pour les acquéreurs

La Vente en état futur d’achèvement (VEFA) joue un rôle déterminant dans le contrôle des transactions immobilières mauriciennes.

Cette procédure est, comme son nom l’indique, l’achat d’un bien dont la construction n’a pas encore démarré et être obligatoirement enregistrée par un notaire.

Selon le Code civil mauricien, très proche du code français, une acquisition en VEFA est une procédure qui offre un cadre protecteur pour les acheteurs : « La garantie décennale, obligatoire et valable dix ans, couvre malfaçons et vices cachés. Sont couverts les défauts graves d’étanchéité ou de solidité des différentes parties du bâtiment. Seuls les défauts esthétiques ne sont pas couverts par la garantie décennale. »

En ce sens, les nouvelles mesures appliquées sur les PDS exigent le vendeur à souscrire une assurance couvrant les dommages relevant de la garantie décennale. En cas de vice caché, l’acquéreur du bien pourra solliciter cette assurance pour prendre en charge la réparation du vice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *